Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
Historiques du vovinam viet vo dao

Historiques du vovinam viet vo dao


groupesToute l'association

Vovinam ViêtVõĐạo
Vovinam : Abréviation de « Vô Viêtnam ».
ViêtVõĐạo : Đao : la voie
                       : l’art martial  
                      Viêt : Vietnam  
 
La voie de l’art martial Vietnamien.
 
  C’est à travers plus de 4000 ans d’histoire de civilisations et de guerres,
que les arts martiaux se développèrent au Vietnam.  Le Vovinam
Viêt Võ Đao est le fruit des recherches du Maître fondateur Nguyen Lôc
(né le 8ème jour du 4ème mois du calendrier lunaire de l’année 1912)
qui parcourut le pays dans les années 30 du siècle dernier dans le
but d’unifié diverses techniques en un art martial unique.
Il codifia le premier programme d’entraînement en 1938.
Ce n’est qu’ en 1940 que commencèrent  officiellement les premières
classes de Vovinam à Hanoï, puis de façon clandestine jusqu‘en 1946.
A la fin de la guerre d’Indochine  le Maître Nguyen Lôc se déplacera
vers le sud avec un grand nombre de ses disciples. Ce fut le début
des entraînements dans la région de Saïgon. Le Maître Nguyen Lôc
tomba gravement malade et sera contraint en 1957 d’abandonner
l’entrainement et de léguer son pouvoir à son élève et ami le Maître
Le Sang.
En 1960 le Maître fondateur succomba à sa maladie, le 4ème jours
du 4ème mois du calendrier lunaire, il n’avait que 48 ans et laissa une
veuve et 9 orphelins (3 garçons et 6 filles).
  Pour le Vovinam cette tragédie allait être amplifié par l’interdiction
des arts martiaux au Vietnam, suite à une tentative de coup d’état.
De ce faite le Maître Le Sang abandonnera temporairement l’enseignement
du Vovinam.  Durant 3 ans de 1960 à 1963 le Maître Tran Hui Phong
brillant professeur enseignera et formera dans la clandestinité un grand
nombre de maître.
Ce n’est seulement en 1964 que sera levée l’interdiction de pratiquer
les arts martiaux. Le Maître Tran Hui Phong préparera le retour du Maître
Le Sang à Saïgon où il reprendra la tête du Vovinam.  Le Maître Le Sang,
secrétaire général de l’office des arts martiaux fera des recherches
dans différents styles et s’en servira pour instaurer un principe qui
donnera la forme de Vovinam que nous connaissons aujourd’hui.
                        « Môt phát triên thánh ba »
             « Un se développe en trois »
Une technique passe par 3 formes de travail :
            -1. Entraînement de forme isolé ou appliqué avec un partenaire.
            -2. Enchaîné avec d’autres techniques du même niveau formant
                  un Quyên.
            -3. Pratique 2 à 2 en enchaînant cette technique avec d’autres
                  du même niveau pour former un Song luyên.
 
De là, le Vovinam se développera à grand pas au Vietnam et il sera
même enseigné au sein de la police à Saïgon. En 1968 il gagnera la
province grâce à un grand nombre de Maîtres désignés pour ouvrir
des écoles et y enseigner le Vovinam.
 
  Ce n’est qu’en 1972-73 que le Vovinam Viêt Võ Đao fera son entrée
en occident, avec en 1974 la formation de la fédération internationnale
de Vovinam Viêt Võ Đao.  Le Vovinam Viêt Võ Đao se développera
ainsi en Afrique, en Europe, en Amérique du nord, en Australie.
Cependant avec l’autorisation du Maître Le Sang, les Maîtres qui désirai
enseigner le Vovinam tout en gardant le style de leur école gardèrent
le nom Viêt Võ Đao comme racine et y greffèrent le nom de leur école.
Ce qui donnera naissance à une multitude de noms et sèmera la confusion
dans l’esprit des gens. Il faut cependant savoir q’au Vietnam il n’existe
q’une seul sorte de Viêt Võ Đao, le VOVINAM.
  Le 27 mai 1975, pour des raisons politiques, le Maître Tran et le Maître
Le Sang  furent emprisonnés. L’enseignement continuera grâce à
quelques Maîtres encore une fois dans l’illégalité jusqu’en 1978
date à laquelle le gouvernement ré autorisera la pratique du Vovinam.
Grâce au  Maître Nguyen Vãn Chiêu le Vovinam Viêt Võ Đao reprendra
sa place au sein des arts martiaux vietnamiens.
  Après 5 ans de détention, en 1980, le Maître Tran Hui Phong sera
libéré, le Maître Le Sang lui remettra le titre de troisième Maître
successeur de l’école de Vovinam Viêt Võ Đao. Le Maître
Tran Hui Phong formera un grand nombre de Maîtres qui s’expatriront
pour enseigner un petit peu partout dans le monde. Ce n’est qu’en 1988
que le Maître Le Sang sortira de prison et reprendra la tête du
Vovinam Viêt Võ Đao. Il continura de développer le Vovinam en suivant
le principe « une technique se développe en trois » et grâce à de
nombreuses thèses rendu par un grand nombre de Maîtres, puis il établira
un nouveau programme en 1992.

PHOTOS

Pot de fin d,année 2016 et fin des entraînements 2016Pot de fin d,année 2016 et fin des entraînements 2016Pot de fin d,année 2016 et fin des entraînements 2016Pot de fin d,année 2016 et fin des entraînements 2016Pot de fin d,année 2016 et fin des entraînements 2016

VIDÉOS

La boutique du clubhttps://www.payplug.fr/p/2Wmk

PROCHAIN ÉVÈNEMENT

Aucun évènement à afficher.

LES NEWS

Reprise des cours 2017/2018 Lundi 11 septembre 18h30 Enfants 19h30 Adultes

il y a 3 mois
groupesToute l'association
Publié par Patrick Eyma le 2017-09-06T23:49:30+0200

Calendrier

RÉSULTATS

Aucun résultat à afficher.

HTML

Aucun contenu à afficher.